Accès clients

APRES LA SECU DU BÂTIMENT : LA CARTE VITALE DU BÂTIMENT ? - 04/06/2014

L’idée avait déjà été abordée, mais ces jours-ci elle semble de plus en plus concrète: une carte vitale du bâtiment sera mise en place pour tous les bâtiments, qu’ils soient anciens, récents ou neufs. Une idée audacieuse qui ne risque pas de sortir des cartons de sitôt même si, actuellement, un nouveau groupe de travail réfléchit sur son déploiement.

                                               

 

Ce groupe de travail nommé “Rénovation des logements : du diagnostic à l’usage”, a pour objectif de  définir les fonctions de cette carte. La carte vitale du bâtiment servirait donc principalement à collecter toutes les informations nécessaires permettant de juger de  “l’état de santé” du logement en question. Le but principal étant d’améliorer efficacement la performance énergétique à long terme, mais aussi de garantir l’entretien du logis et de vérifier qu’il est respectueux des bonnes pratiques en termes de performance énergétique.

 

 

Egalement nommé “passeport du bâtiment” ou “carnet de santé”, la carte vitale du bâtiment devrait se présenter sous forme BIM (maquette numérique) et se baser en grande partie sur les moments phares de la vie du logement construit.

 

 

Cécile Duflot y a apporté sa patte en suggérant que cette carte ou passeport doit “s’engager dans une rénovation BBC compatible” en tant que véritable outil d’audit énergétique. Elle devra également fournir des préconisations en termes de travaux après avoir analysé le logement et mesurer les nouvelles performances après chaque changement.

 

 

Autrement dit, cette carte vitale permettrait aux propriétaires particuliers de faire les bons choix en matière de travaux de rénovation. Un projet qui s’inscrirait dans la même démarche que le dispositif “Objectifs 500.000” de Sylvia Pinel.


« Retour aux actualités

Diagnostics immobilier proche de Marseille